Presse

Communiqué de presse - Septembre 2017

CNC Services

Publiscopie CNC Services et ASERTI Group

ASERTI prolonge la durée de vie des machines

 

Déployée dans toute la France à travers un réseau de 15 centres de services, l’entreprise est à la fois spécialisée dans la maintenance des équipements électroniques et des systèmes d’entraînements des machines-outils

 

 

Spécialisée dans la maintenance et le maintien en condition opérationnelle d’équipements industriels, Aserti Group intervient, à travers ses filiales CNC Services, RF CNC Services, Aserti Electronic, Aserti Motion Control et Brovarec Services, sur l’ensemble des éléments qui constituent une machine-outil équipée de commande numérique (CN, variateurs, automates, terminaux, moteurs brushless, moteurs de broche, broches et électrobroches). Mais surtout, elle revendique une capacité d’intervention chez le client, en moins de deux heures, grâce à ses équipes de techniciens itinérants répartis sur toute la France et à l’organisation en réseau de ses quinze centres de services de proximité, situés dans les quatre coins de l’Hexagone, d’Arras à Toulouse, de Mulhouse à Vannes.

Ce service a été créé à partir d’un constat : « L’offre de maintenance SAV des constructeurs n’était pas toujours adaptée aux attentes des usineurs, que ce soit en termes de coûts et de délais, et la tendance était plutôt de remplacer le matériel défectueux par du neuf », soulève Jean-Christophe Guilmin, directeur du pôle maintenance MOCN d’Aserti Group, à Ormesson-sur-Marne (Val-de-Marne).

CNC Services, filiale du groupe Aserti depuis 2008, spécialisée dans la maintenance multitechnique de machines-outils à commande numérique, en particulier pour les marques Fanuc et Yaskawa, s’est installée récemment dans les locaux de Brovarec Services, à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne). Cette dernière est spécialisée dans la rénovation des broches et électrobroches de très hautes performances. Ce regroupement permet d’établir de meilleures synergies entre les deux activités. « Nos compétences multitechniques (électrotechnique, mécanique, hydraulique, pneumatique, électronique…) et nos capacités à réparer les organes critiques de la machine-outil (commande numérique, électrobroche, variateur brushless, servomoteur...) nous permettent de diagnostiquer et de dépanner la machine-outil quelle que soit la panne », note M. Guilmin. Aserti Group réalise ainsi plus de 60 000 interventions par an, avec 75 techniciens, chez plus de 6 000 clients.

CNC Services et Aserti Electronic mettent de surcroît, à la disposition de leurs clients, un stock de CN et de variateurs brushless, en particulier pour les marques Fanuc, Siemens et Num. Ceci permet d’apporter une grande réactivité lors des interventions, en faisant coïncider la livraison de l’équipement à changer et l’intervention du technicien. Les solutions d’échange standard séduisent d’ailleurs de plus en plus les clients.

« Pour répondre aux attentes de nos clients, nous allons puiser dans toutes nos filiales, qui combinent l’ensemble des expertises du groupe », souligne Jean-Christophe Guilmin. C’est la raison pour laquelle, en 2015, Aserti Group a intégré RF CNC Services, une société suisse spécialisée, depuis 2006, dans la réparation, maintenance et la révision complète de décolleteuses de la marque Tornos (gammes ENC, Deco, Micro et Multideco). Depuis avril 2016, une antenne a été mise en place à Marignier (Haute-Savoie), dans la vallée de l’Arve, berceau du décolletage français

 

© Jérome Meyrand - machines production 

Numéro 1040 du 29/9/2017 

Pour lire l'article paru cliquez ici

 

Communiqué de presse - Septembre 2017

ASERTI Electronic : 25 ans de services de maintenance

Publiscopie ASERTI Electronic Le Mans

25 ans de services de maintenance

 

Spécialisée en maintenance électronique industrielle, Aserti Electronic a fêté les 25 ans de la création de son premier centre à Vannes en 1992. Le centre du Mans a ouvert en 1993. Née de la reprise de l'entreprise vannetaise Filuc par Jean-Louis Gaertner, l'un de ses cadres passionné d'électronique, Aserti a intégré Vinci Energies jusqu'en 2008, date à laquelle le groupe est redevenu indépendant et a poursuivi son développement. Objectif : mailler le territoire national pour offrir un service optimum (qualité et rapidité) à ses clients, des industriels de tous secteurs d'activité. Il s'agit de prolonger la durée de vie de leurs équipements et éviter ainsi une consommation inutile de produits neufs. Un enjeu à la fois économique et environnemental.

Des centres de services ont aussi été ouverts à l'étranger : cinq en Allemagne, un en Colombie et un en Suisse. Aserti a aussi procédé à des rachats d'entreprises dont les prestations sont complémentaires. Depuis cinq ans, le groupe s'est organisé en centres experts. 14 centres en France (123 salariés dont 70 techniciens) sont spécialisés en maintenance électronique, avec pour chacun d'entre eux des compétences spécifiques dans un domaine. Le centre du Mans (10 salariés) est ainsi le centre de référence en robotique pour tout le réseau Aserti Electronic. Un créneau porteur alors que les demandes de maintenance sur les robots sont en nette croissance.

La mission du centre du Mans est donc double : répondre aux besoins en robotique au niveau national et porter l'ensemble des savoir-faire du groupe pour servir les clients locaux. L'activité d'Aserti Electronic se porte bien avec un chiffre d'affaires de 16 millions d'euros en 2016 (37 millions d'euros pour le groupe de 280 salariés), en progression d'environ 6 % par an depuis deux ans. Seul bémol : les difficultés de recrutement de techniciens électroniciens dont la formation de base (réparation de composants) n'existe plus. Pour la formation continue, le groupe a ouvert une académie de formation à Vannes et fait appel à des prestations extérieures (organismes de formation, partenariat avec des écoles).

 

© Maine ECO

Pour lire l'article paru cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.lemans.sarthe.cci.fr/maine-eco?article=/maine-eco/la-vie-des-entreprises/aserti-electronic-25-ans-de-services-de-maintenance

 

 

Communiqué de presse - Juin 2017

Publiscopie ASERTI Electronic Vannes

Maintenance électronique. Aserti souffle ses 25 bougies

 

Aserti Electronic, installée depuis 2000 au PIBS, s'est imposée comme un des leaders dans sa branche : la maintenance d'équipements électroniques industriels. Elle fêtait, hier, ses 25 ans.

Aserti Electronic a soufflé, hier, ses 25 bougies. Elle organisait à cette occasion une journée portes ouvertes pour ses clients industriels de Bretagne, en présence des représentants des institutions et collectivités locales (Golfe du Morbihan Vannes Agglomération, Vipe...)

Un chiffre d'affaires en progression de 7 % par an

L'entreprise créée en 1992 est l'une des filiales d'Aserti Group, aux côtés de plusieurs autres en région-parisienne, en Allemagne, en Suisse et en Colombie. Avec une hausse du chiffre d'affaires de 7 % par an, elle a connu ces dernières années une progression à faire pâlir d'envie plus d'une entreprise. Aserti Électronic France compte quinze implantations sur l'hexagone spécialisées dans la maintenance d'équipements électroniques industriels. L'entreprise fait de la réparation de modules électroniques sur les chaînes de production dans diverses industries : agroalimentaire, aéronautique, automobile, métallurgie, plasturgie, biens d'équipement, chimie et pharmacie.

« En fait, on répare les cartes électroniques en panne pour tous types de production, tous types de matériels du plus petit au plus gros, de toutes marques et de toutes générations », dit Florence Bertrand, directrice du marketing et commercial (*).

Recrutement permanent sur la France

Le site Vannetais, installé au PIBS depuis 2000, regroupe le siège d'Aserti Électronic France, celui du groupe présidé par Jean-Louis Gaertner, et un centre de services où travaillent des techniciens électroniciens. Il compte 30 salariés. La filiale Aserti Électronic France compte 123 salariés et affiche un chiffre d'affaires de 17 M €. Aserti Group, avec ses 26 centres de services, totalise 280 salariés et réalise 37 M € de chiffres d'affaires. L'entreprise embauche en permanence. D'ici la fin de l'année, cinq ou six techniciens devraient être recrutés sur la France. Cette belle dynamique s'inscrit aussi dans une démarche de développement durable et d'économie circulaire : « on jette moins et on répare beaucoup plus ». (*) Leader français sur son marché avec près de 60.000 interventions par an sur plus de 1.200 marques constructeur.

 

© Le Télégramme

 

http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/maintenance-electronique-aserti-souffle-ses-25-bougies-23-06-2017-11569361.php#0xEddVxmtEfbykt7.99


Pour lire l'article paru dans le Télégramme, cliquer ICI 

 

ASERTI Electronic fete ses 25 ans de services

Publiscopie ASERTI Electronic Toulouse

25 ans de Services

 

Acteur imortant du tissu économique local, le centre de services launaguétois d'Aserti Electronic a fêté ses 25ans. Assez peu connu du grand public, son rôle reste plus que jamais crucial et d'actualité puisque Aserti Electronic s'est spécialisée dans la maintenance des équipements électroniques industriels, et les partenaires dans une région où l'aéronautique est reine, ne manquent pas.

 

"Nos centres se sont un peu spécialisés en fonction de l'histoire industrielle des régions où nous sommes implantés. Sur Toulouse, nous travaillons surtout dans l'écosystème propre à l'aéronautique, le centre de Vannes (Morbihan} est par exemple plus accès sur l'agroalimentaire», détaille le responsable de secteur, Matthieu Gillet, avant de compléter :«Tous nos sites sont de toute façon implantés de telle sorte que nous soyons à moins de deux heures de chacun de nos clients».

La maintenance des équipements, donc, au point de devenir le numéro un européen de la réparation et la maintenance de l'électronique. 

 

Mais surtout, l'entreprise participe activement à l'économie circulaire depuis de nombreuses années, quand le monde industriel peine à trouver de nouveaux modèles.« On part du principe qu'il est beaucoup moins coûteux de réparer une pièce que d’échanger la machine complète». Réutilisation, répa­ ration, réemploi, recyclage des équipements électroniques en préventif comme en curatif, sur tous types et toutes marques, ce sont en moyenne 500 pièces qui Passent chaque mois dans les locaux de l'antenne launaguetoise, situés zone de Triasis, entre les mains des techniciens du groupe.

 

« Nous constatons une chose, ex­plique Matthieu Gillet, c'est que nous sommes en train de passer de l'ère du« tout jetable» à celle de la prolongation de la durée de vie des équipements et à la limitation des gaspillages. Une démarche et des savoir-faire que l'entreprise, pour ses 25 ans, a souhaité partager lors d'une journée portes ouvertes.


Pour lire l'article paru dans la Dépêche du Midi, cliquer ICI 

 

Communiqué de presse - Mai 2017

Publiscopie CEM (Controles Essais Mesures) 

Reportage : Pixium Vision / E2M  

Le métrologie au service de la perception visuelle

 

 

Pixium Vision développe des systèmes de vision bionique pour les aveugles et les personnes dont les capacités visuelles sont fortement affaiblies. Ses instruments font l'objet d'un suivi métrologique rigoureux. 

Leur étalonnage a été confié à la société E2M - ASERTI Group. 

 

Pour lire le reportage paru dans le magazine CEM, cliquer ICI 

 

Communiqué de presse - Mars 2017

Publiscopie CEM (Controles Essais Mesures) Instrumentation : E2M  

Ne changez plus vos appareils de mesure, réparez-les !


Créé en 1969 et passé sous le contrôle du groupe Aserti en 2013, le laboratoire d’étalonnage et de maintenance E2M propose aussi la réparation des instruments de mesure..

 

Depuis 1969, E2M (Electronique Mesure Maintenance) est spécialisée dans l’étalonnage, la métrologie et la maintenance. La société a obtenu sa première accréditation Cofrac en 1979 (électricité-magnétisme) et ne cesse d’élargir son périmètre. Ce sont une cinquantaine de grandeurs qui sont aujourd’hui accréditées par le Cofrac.

Fort de cette dynamique, le groupe ASERTI a racheté l’entreprise pour lui permettre de renforcer sa croissance et d’enrichir son offre.

ASERTI Group est spécialisé dans le maintien en conditions opérationnelles (MCO) de machines et d’équipements dans les secteurs de l’industrie et des services et concentre 25 ans d’expérience dans la réparation d’équipements électroniques industriels. Près d’une centaine d’électroniciens réparent chaque année plus de 60 000 équipements de tous types et de toutes marques.

ASERTI Electronic plus précisément répare au composant par analyse de signature et répare tous types et toutes marques d’équipements industriels sans avoir besoin des schémas du constructeur, en recherchant le ou les composants défaillants.

De son côté, E2M, possède la maîtrise fonctionnelle des appareils de mesure et conserve 27 000 notices techniques pour assurer la maintenance des équipements, même les plus anciens. L’entreprise est basée à Ormesson-sur-Marne là où sont ses laboratoires de maintenance et d’étalonnage.

70 personnes travaillent à la maintenance, l’ajustage ou la réparation de 37 000 équipements chaque année. Ce savoir-faire et cette expérience combinés à ceux d’E2M permettent à ce nouvel ensemble de se positionner comme un acteur majeur de ce marché de la réparation, soit sur le site d’Ormesson, soit en s’appuyant sur les 15 laboratoires de maintenance d’ASERTI Electronic répartis sur le territoire national.

 

L’objectif est donc de faire, avec les appareils de mesure, ce qu’Aserti Electronic a mis en œuvre pour les équipements électroniques industriels de process proposant aux utilisateurs de ces équipements une alternative au SAV des constructeurs


© CEM

 

Pour lire l'article du magazine CEM, cliquer ICI 

 

Communiqué de presse - Janvier 2017

Publiscopie Le Télégramme sur le rachat de Brovarec par ASERTI Group


Basé à Vannes, Aserti Group a fait le 13 décembre l'acquisition de la société Brovarec (77), spécialisée dans la réparation de broches et d'électrobroches équipant les machines-outils à commande numérique.

Le groupe ASERTI ambitionne de franchir les 40 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, avec un effectif de près de 300 collaborateurs. Jean-Louis Gaertner, président d'ASERTI Group, entend "poursuivre son développement par de nouvelles acquisitions dans les secteurs à valeur ajoutée de la maintenance industrielle".

Implanté en France, en Allemagne, en Suisse et en Colombie, via ses filiales ASERTI Electronic, CNC Services, E2M, et RF CNC Services, le groupe ASERTI assure le maintien en condition opérationnelle des matériels électroniques, des appareils de mesure, des servomoteurs et des machines-outils à commande numérique de tous types et de toutes marques, de tous les secteurs industriels.


© Le Télégramme

 

Pour lire l'article depuis le site "le télégramme" le 03 janvier 2017 cliquer ICI 

 

 

ASERTI Group acquiert la Société BROVAREC

 

Localisé à Vannes (56), ASERTI Group, au travers de ses filiales ASERTI Electronic, CNC Services, E2M, RF CNC Services, implantées en France, les DOM, en Allemagne, en Suisse et en Colombie est leader sur son marché.

 

Avec ses vingt-cinq établissements, ASERTI Group assure le maintien en condition opérationnelle des matériels électroniques, des appareils de mesure, des servomoteurs et des machines-outils à commande numérique de tous types et de toutes marques, de tous les secteurs industriels.

 

Le 13 décembre 2016, ASERTI Group a procédé à l’acquisition de la société BROVAREC (77)spécialisée dans la réparation de broches et d’électrobroches équipant les machines-outils à commande numérique.

 

L’acquisition de la société BROVAREC, financée sur fonds propres, permet à ASERTI Group d’élargir son offre en maintenance de machines-outils à commande numérique. Les synergies entre les sociétés du groupe vont permettre de proposer une offre globale sans équivalent  aux utilisateurs de machines-outils.

 

Le groupe ASERTI, ambitionne de franchir les 40M€ de chiffre d’affaires en 2017, avec un effectif de près de 300 collaborateurs.

 

Jean-Louis GAERTNER, Président d’ASERTI Group, entend poursuivre, avec l’appui de son partenaire Galiena Capital, son développement par de nouvelles acquisitions dans les secteurs à valeur ajoutée de la maintenance industrielle.

 

 

Pour en savoir plus : www.aserti-group.com

 

Téléchargez le Communiqué de Presse

 

Communiqué de presse - Novembre 2016

Publiscopie Le Quotidien Jurassien sur RF CNC Services


L'entreprise delémontaine RF CNC Services, spécialisée dans la révision de machines à commandes numériques de la marque Tornos, fête cette année son 10ème anniversaire. 

 

A cette occasion, elle s'est vu offrir un très beau cadeau : l'ouverture de deux filiales, l'une en France, à Marignier, et l'autre en Allemagne, à Sindelfingen.

 

 

Pour lire la suite, téléchargez l'article paru dans le magazine "Le Quotidien Jurassien" en Novembre 2016

 

 

Communiqué de presse - Octobre 2016

Publiscopie MESURES sur ASERTI Group et E2M

 

Métrologie : de toutes nouvelles perspectives s'ouvrent pour le laboratoire E2M 

 

Depuis son rachat par le français ASERTI Group en 2013, le laboratoire d'étalonnage et de maintenance E2M voit son avenir sous de nouveaux augures.

 

Il dispose aujourd'hui d'un réseau bien plus étendu et peut envisager de compléter son offre de services. 

 

 

Pour lire la suite, téléchargez l'article paru dans le magazine "MESURES" en Octobre 2016

 

 

Communiqué de presse - Juillet 2016

Publiscopie USINE NOUVELLE sur ASERTI Group

 

Leader en maintenance et réparation d'équipements électronique, ASERTI electronic apporte une solution efficace aux problématiques de stockage de ses clients industriels.

 

"Pour cela, nous avons renforcé notre activité d'échanges standards en mettant à disposition, sur une plateforme internet dédiée, près de 16 000 références d'équipements immédiatement disponibles", explique Florence Bertrand, Directrice Marketing et Commerciale. "Variateurs, automates, cartes d'axes, etc... tous ces matériels de grandes marques (Siemens, Télémécanique, KUKA) sont répartis dans notre réseau national de 15 Centres de Services. Nous pouvons les livrer partout en France en moins de 2 heures et éviter ainsi toute interruption prolongée de process qui serait particulièrement dommageable pour des secteurs tels que l'aéronautique, l'automobile et la transfo métal"

 

 

UNE GESTION OPTIMALE DE L'OBSOLESCENCE

 

Le coeur de métier d'ASERTI Electronic consiste à prolonger la durée de vie des équipements et le groupe multiplie les initiatives dans ce sens. Tout matériel défectueux peut ainsi lui être transmis pour une remise en état avec les vérifications nécessaires. Les entreprises clientes sont également accompagnées dans la gestion de l'obsolescence de leurs équipements électroniques. Des audits de parcs sont conduits pour détecter les références qui ne sont plus distribuées sur le marché. Du matériel d'occasion est proposé pour un remplacement à l'identique.

 

"Aider les industriels à maintenir leur outil de production en condition opérationnelle et limiter au maximum son coût de possession demeure notre priorité" conclut Florence Bertrand.

 


Téléchargez l'article paru dans l'USINE NOUVELLE Juillet 2016

 

 

Communiqué de presse - Juillet 2015

ASERTI Group acquiert la Société suisse R.FREIN CNC Services

 Localisé à Vannes (56), ASERTI Group, au travers de ses filiales ASERTI Electronic, CNC Services, E2M, implantées en France, les DOM, en Allemagne, au Maroc et en Colombie est leader sur son marché.

 

Avec ses vingt-trois établissements, ASERTI Group assure le maintien en conditions opérationnelles des matériels électroniques, des appareils de mesure, des servomoteurs et des machines-outils à commande numérique de tous types et de toutes marques, de tous les secteurs industriels. 

Le 8 juillet 2015, ASERTI Group a procédé à l’acquisition de la société R.Frein CNC Service, basée dans le canton du Jura en Suisse. La société R.Frein CNC Service est spécialisée dans la maintenance, en atelier et sur site, de machines-outils de type « Décolleteuses mono broches et  multibroches » plus particulièrement dans les secteurs du médical, de l’horlogerie et de la connectique.

 

L’acquisition de la Société R.Frein CNC Service permet pour ASERTI Group d’élargir, au process du décolletage, son offre en maintenance de Machines-Outils à Commande Numérique et de s’ouvrir à de nouveaux marchés en Suisse, France, Allemagne, Italie, USA, …

 

L’arrivée de la société R.Frein CNC Service dans ASERTI Group porte son chiffre d’affaires à plus de 30 m€, avec un effectif de  250 collaborateurs.

 

Jean-Louis GAERTNER, Président d’ASERTI Group, entend exploiter pleinement les synergies entre les sociétés du groupe et poursuivre son développement  par de nouvelles acquisitions dans le secteur de la maintenance électronique, de la mesure,  de la robotique et de la machine-outil à commande numérique.

 

Une augmentation de capital du groupe et le recours à un Prêt de Croissance de BPI France ont permis de financer cette opération. 

Téléchargez le Communiqué de Presse

 

Communiqué de presse - Juillet 2015

Publiscopie USINE NOUVELLE sur ASERTI Group

 

En position de leader européen sur son marché, ASERTI Group fédère en France, Allemange et Maroc et Colombie, un réseau d'entreprises spécialisées dans la maintenance électronique des machines et d'équipements de l'industrie et des services.

 

"Notre objectif est de faire jouer la synergie entre les savoir-faire de nos différentes filiales afin de pouvoir réduire les coûts de MCO (maintien en condition opérationnelle) de chacun de nos clients, quels que soient la nature des problèmes rencontrés ou le type de solution utilisée" confie Florence Bertrand Directeur marketing. 


UNE APPROCHE CONDUIT PAR DES SPECIALISTES

 

Dotés d'une expertise adaptéee à chaque matériel, les techniciens d'ASERTI Group assurent la maintenance et la réparation d'équipements électroniques, de servomoteurs et de machines à commandes numériques de toutes marques, même celles qui ne sont plus fabriquées.

Ils interviennent également sur les robots industriels, en procédant à des audits de parcs pour mieux cibler leurs prestations. Ils peuvent aussi, grâce à une filiales dédiée, procéder à l'étalonnage d'instruments de mesure.

 

"Répondant à une demande croissante de la clientèle, nos équipes se déplacent de plus en plus fréquemment sur site et proposent des échanges standard ou des matériels d'occasion, pratiques aujourd'hui en plein essor", indique Florence Bertrand. 

 

"Notre groupe entend par ailleurs poursuive son développement, soit de manière organique en déployant de nouvelles compétences en interne, soit en procédant à l'acquisition de sociétés nous apportant des expertises complémentaires".

 

 

Téléchargez l'article paru dans l'USINE NOUVELLE Juillet 2015

 

 

Communiqué de presse - Juillet 2014

Publiscopie USINE NOUVELLE sur ASERTI Group

 

En position de leader européen sur son marché, ASERTI Group fédère en France, Allemange et Maroc un réseau d'entreprises spécialisées dans la maintenance électronique des machines et d'équipements de l'industrie et des services. "Nous entendons, aujourd'hui, développer notre savoir-faire dans le domaine de la maintenance des robots au travers de nouveaux investissements, du renforcement et de la formation de nos équipes", explique Florence Bertrand, directeur marketing. "C'est là un objectif pour lequel nous mettons également en oeuvre une réelle synergie entre toutes nos filiales et implantations locales". 


 

TOUS LES AVANTAGES DU "FULL SERVICE"

 

Afin d'accompagner les entreprises francaises qui cherchent à combler leur retard en terme de robotisation industrielle (33000 unités installées contre 150000 en Allemange), l'offre de maintenance d'ASERTI Group porte sur toutes les composantes d'un robot : électronique de la baine de contrôle, interface homme-machine, motorisation.... "Notre accompagnement porte en priorité sur la gestion de l'obsolescence, la remise en état d'un parc dans le cadre d'une approche de "carry over", les réparations, la fourniture de pièces en échange standard pour limiter au maximum les arrêts de production" poursuit Florence Bertrand. 

 

Les techniciens d'ASERTI Group sont qualifiés pour intervenir sur les robots des principaux constructeurs présents sur le marché français, (ABB, KUKA, FANUC), même ceux d'anciennes générations. Ils pourront procéder à des audits de parcs pour mieux cibler leurs prestations et veilleront à toujours associer un maximun de réactivité. 

 

Téléchargez l'article paru dans l'USINE NOUVELLE Juillet 2014

 

 

Communiqué de presse - Juillet 2013

Publiscopie USINE NOUVELLE sur ASERTI Group

 

Leader européen en maintenance d’équipements électroniques indus­triels, ASERTI Group fédère un réseau de compétences assurant le bon fonctionnement et la pérennité des installations de ses clients. Son organisation en centres de services de proximité lui permet d‘intervenir sur site avec une grande réactivité et de garantir des délais de réparation courts sur des matériels de toutes marques et de toutes générations (automates, commandes numé­riques, variateurs, terminaux d’ali­mentation, cartes, etc.).

 

”Dans le cadre de son développe­ment et afin d’enrichir notre gamme de services, le Groupe vient de faire l’acquisition d’E2M, société franci­lienne spécialisée en métrologie et maintenance des appareils de mesure”, indique Florence Bertrand, directeur marketing.

 

”Grâce au savoir-faire de cette entreprise, présente sur son marché depuis plus de 40 ans et, bénéficiant de plus de 50 domaines accrédités Cofrac, nous proposons désormais à l’ensemble de nos clients de l’indus­trie une offre de métrologie sur site ou en atelier. Cette prestation concerne notamment tous les industriels répondant à la norme ISO ou d’autres certifications liées à leur domaine d’activité. ASERTI Group pourra ainsi prendre en charge toutes les vérifications tech­niques qu’ils sont régulièrement tenus, par obligation normative, d’appliquer à leurs différents appa­reils de mesure.”

 

Téléchargez l'article paru dans l'USINE NOUVELLE le 18 Juillet 2013

 

 

Communiqué de presse - Mai 2013

ASERTI Group acquiert la société de métrologie E2M,

avec l'aide de TIP GESTION

 

 

Le 24 mai 2013, ASERTI Group a procédé à l’acquisition de la société E2M, basée en région parisienne. La société E2M est spécialisée dans la maintenance et la métrologie des équipements de contrôle, de mesure et d’essai de toutes marques et de tous types en laboratoire ou sur site.

L’acquisition de cette société représente une réelle opportunité pour ASERTI Group d’élargir son offre de maintenance d’équipements électroniques industriels, aux équipements de mesure, d’analyse et de test installés dans tous secteurs d’activité.

L’arrivée de la société E2M dans ASERTI Group porte son chiffre d’affaires à plus de 25m€, avec un effectif de près de 240 collaborateurs.

 

Télécharger le Communiqué de Presse

 

Téléchargez l'article paru dans OUEST-FRANCE, le 03 juin 2013

 

Téléchargez l'article paru sur CF News le 10 juin 2013

 

 

Communiqué de presse - Janvier 2012

ASERTI Electronic, 20 ans de service aux industriels

 

A l'occasion des 20 ans d'ASERTI Electronic, OUEST-FRANCE a consacré une page entière à l'histoire d'ASERTI Electronic, ainsi que ses futurs projets, au sein d'ASERTI Group.

Téléchargez l'article paru dans OUEST-FRANCE, le 16/01/2012

 

 

Communiqué de presse - Décembre 2011

 

ASERTI Group travaille avec les équipes de CM-CIC Aidexport

 

Dans le cadre de son développement à l'International, ASERTI Group a fait appel aux équipes de CM-CIC Aidexport pour réaliser ses études de marché.

En savoir plus dans le Numéro Hors Série de Latitude Internationale

 

 

Communiqué de presse - Septembre 2011

ASERTI Electronic - Maintenance des automates programmables

 

Interview de Jean-Christophe GUILMIN, directeur général d'ASERTI Electronic France : "Maintenir et réparer ses automates, plutôt que de les remplacer."

Télécharger l'article de PRODUCTION MAINTENANCE - 3ème trimestre 2011

 

 

Communiqué de presse - Juillet 2011

 

ASERTI Group - Durée de Vie Maximale pour vos Equipements Electroniques

 

  • Réseau de compétences en maintenance électronique pour l'industrie et les services. Interventions et conseils sur tous types et marques de matériels
  • Pour tous secteurs industriels dont l’automobile, la métallurgie et l’agroalimentaire…
  • Leader européen. 170 salariés. 8000 clients industriels

L’offre de maintenance électro­nique d’équipements industriels, machines-outils à commande numérique et servomoteurs d’ASERTI Group est portée par un réseau de compétences en France, en Allemagne et aux Antilles. Constitué d’une vingtaine d’implan­tations de proximité et d’une plateforme dédiée aux échanges standards, ce réseau permet des interventions en atelier ou sur site dans un délai minimum.

20 ANS D'EXPÉRIENCE À VOTRE SERVICE

”Outre son offre historique de répa­ration, ASERTI Group met à profit un retour d’expérience engagé depuis plus de 20 ans pour accompagner les industriels dans la gestion de leurs matériels obsolètes”, indique Florence Bertrand, directrice marke­ting. ”Connaissant une véritable montée en puissance, ce service permet à nos clients de repousser la date de leurs investissements en prolongeant la durée de vie de leurs équipements plutôt que d’avoir à remplacer leurs systèmes et à for­mer du personnel à l’utilisation de nouveaux matériels. Il s’applique à des matériels qui ne sont plus pro­duits ni maintenus par les construc­teurs, qu’il s’agisse de commandes numériques, d’automates program­mables, de panels opérateurs, de variateurs…”. Dans le cadre de cette intervention, ASERTI Group procède à un audit de parc, permettant de définir la vétusté des équipements et de proposer des solutions en fonction des typologies de matériels, ainsi qu’un engagement dans la durée en s’appuyant sur son stock de matériels d’occasion, sa capacité à réparer ou à procéder à des échanges standards.

Télécharger l'article Publiscopie USINE NOUVELLE 13/07/2011

 

 

Communiqué de presse - Avril 2010

 

Fonds Propres des PME : ouvrir son capital, une nécessité pour grandir ?

Des Règles à respecter

En Bretagne, la réponse aux besoins en fonds propres existe bien, estiment Grégory Pascal et Sophie David-Breuneval, direction des entreprises, Crédit Agricole banque privée. Mais il y a des règles à respecter. Dans l'étude du dossier, le critère majeur d'intervention d'un fonds reste l'homme avec son expérience, sa formation, sa fiabilité. Rappelons aussi que le renforcement des fonds propres doit se faire d'abord par les résultats qui assurent la stabilité de l'entreprise". Et que bien sûr, on ne peut pas, à terme, dépenser plus que ce que l'on gagne, qu'il est plus facile de lever des fonds quand on est en bonne santé que dans une situation difficile. Ce que confirme Bernard Gougeon expert financier d'entreprise: "si l'entreprise traverse une crise grave, il faut parfois savoir déposer le bilan et négocier le rééchelonnement de sa dette. A contrario, il faut aussi savoir financer ses investissements sans épuiser ses fonds propres."

 Une part d’humain, une part d’erreur

« Quand on veut ouvrir son capital, il faut donner un sens à son projet à 5 ou 10 ans, poursuit Bernard Gougeon. Une vision large est nécessaire, il faut vendre les prévisions, s’entourer des bons conseils pour monter le dossier et comprendre les motivations de l’investisseur que l’on sollicite : est-il là pour prendre le pouvoir ou pour accompagner un projet de développement ? » Et l’expert de souligner que l’une des causses de l’incompréhension entre entreprises et investisseurs de haut de bilan est la taille des projets : « On constate un décalage entre l’offre de financement (des tickets de 500K€ et plus) et la demande des entreprises, pour des projets trop petits pour rentrer dans la logique économique des fonds de capital développement ».

Ce que confirme Bruno Le Jossec, du fonds d’investissement SFLD : «  si le prix est trop élevé ou l’apport en fonds propres trop faible, on génère des difficultés. Le pacte d’actionnaires définit les objectifs de chacun (rentabilité, durée d’investissement, fonctions du comité stratégique, fréquence des réunions, agrément…). Il comporte toujours une part d’humain, une part d’erreur. On peut regretter un manque de professionnalisme de la part de certaines fonds », mettant notamment en cause certains montages financiers courants comme les LBO.

Le point d’équilibre

A ces conditions, on rencontre plutôt de beaux exemples d’ouverture réussie.

Pour racheter en 2004 un groupe de trio sociétés (Enag, Cristec et Breteltech) centrées sur des équipements de conversion d’énergie pour les marchés de la marine civile, de l’offshore, de la défense et du ferroviaire, Didier Margeran a constitué une structure juridique complexe : Ceres Holding (29) est détenue Cornouaille Participation dont les actionnaires sont des personnes physiques et trois fonds. « J’ai fait le choix de financiers plutôt régionaux car je souhaitais donner un caractère régional au projet. Les six mois précédents la reprise ont été les plus intenses de ma vie professionnelle. Il faut démontrer l’adéquation entre le repreneur et le projet en restant lucide. Il y a un équilibre à trouver entre les données du marché, le développement de l’entreprise et la structure financière du LBO, ça tire dans tous les sens. Depuis 2004, nous connaissons une croissance régulière à 3% l’an de marge nette sur un marché à cycles longs. En 2009, malgré la crise nous avons monté un LBO secondaire pour financer la construction d’un bâtiment de 5 500m². Les trois fonds ont augmenté leur participation. Je garde une très large autonomie de décision et l’équilibre est trouvé entre la restitution d’informations, les discussions stratégiques et l’efficacité de la gestion. »

A livre ouvert

En 1992, Jean-Louis Gaertner a créé ASERTI Electronic (Vannes) avec un partenaire industriel GTIE (devenu Vinci Energies). » On était passé d’un groupe familial à un group côté en Bourse, il y avait un décalage dans le rythme des investissements et dans la vision stratégique. D’un commun accord, Vinci Energies est sorti en 2008 et j’ai racheté les deux sociétés qui forment ASERTI Group. La règle que j’ai proposée a été acceptée. Le vendeur m’a accordé un crédit pour l’achat des actions que j’ai amenées au capital d’ASERTI Group, ainsi que mes économies personnelles et des prêts familiaux. J’ai monté une société familiale et associé quatre cadres dirigeants (6% du capital) et IPO est intervenu pour 31.5%. J’ai trouvé chez ce dernier l’écoute et l’intérêt pour le projet : l’essentiel c’est la personne, des hommes capables de travailler ensemble sinon l’attelage casse. J’ai des projets et la conjoncture ne me freine pas. » Et le chef d’entreprise de conclue : « On a signé une sorte de CDI pour la présence au capital. J’ai même été surpris de leur découvrir les mêmes réflexes que nous. On a tout intérêt à être à livre ouvert avec ses financiers. »

Télécharger l'article de Bretagne Economique Mars-Avril 2010

 

 

 

Communiqué de presse - Mars 2010

Cahier spécial dans OUEST-FRANCE : le Printemps de l'Entreprise 2010

 

Le parcours professionnel de Jean-Louis Gaertner, Président d'ASERTI Group

Télécharger l'article de Ouest-France - Mars 2010

 

 

Communiqué de presse - Septembre 2008

 

ASERTI Group acquiert les sociétés CNC Services et ISTEC avec l'aide d'IPO.

 

Téléchargez le communiqué de presse IPO - septembre 2008